Fonction de la vitamine D

vitamine DGenèse de la vitamine D

La vitamine D, également connue comme « facteur antirachitique », émane du soleil. La principale forme, retrouvée dans les cellules du corps, est la vitamine D3. Les rayons ultraviolets produisent l’irradiation du 7-déshydrocholestérol qui, à son tour, fabrique la vitamine D3 dans les stérols de la peau. La forme active, c’est-à-dire le 1,25-dihydroxycholécalciférol, est fabriquée à partir de la variation chimique de la vitamine D3 dans le foie et les reins.

Accumulation de substances solubles

La vitamine D est composée de substances solubles regroupées dans un corps gras. Ces liposolubles, dans certains cas appelés les provitamines D, notamment, le cholécalciférol (D3) et l’ergocalciférol (D2), sont présents dans plusieurs aliments : le jaune d’oeuf, l’huile de foie de poisson, le lait enrichi, l’anguille cuit et le saumon.

La vitamine D provient surtout des aliments végétaux suivants : le lait de soja, les germes de blé, le pollen, le lait de soja, certains légumes et les huiles végétales.

Son rôle dans l’organisme

Le liposoluble est une hormone augmentant la concentration sanguine de calcium et optimisant l’absorption du phosphore et du calcium dans le gros intestin. Il favorise également leur réabsorption au niveau des reins ; simultanément avec la PTH qui privilégie la fonction du calcium dans les os.

La vitamine D permet de garder un équilibre phosphocalcique dans le corps. Elle remplit également une fonction importante chez la femme enceinte et favorise un allaitement sain.