Alimentation du bébé

Seins ou biberon ?

L’alimentation du bébé est une préoccupation importante, ceci dès sa naissance. Parfait pour répondre aux attentes de votre bébé, l’allaitement maternel est la meilleure alimentation du bébé, elle est aussi une méthode d’équilibre.
Contenant tous les éléments nutritionnels importants pour son développement et son évolution, l’allaitement maternel permet également de continuer cette sensation d’épanouissement intense ressentie durant la grossesse lorsque vous et votre bébé ne faisiez qu’un.
Durant les premiers jours, la nutrition du bébé sera très riche en lipides, protéines, sels minéraux, acides aminés libres ainsi que l’immunoglobuline. Pourquoi?

L’alimentation du bébé sera plus riche car pendant les premiers jours, les seins produisent le colostrum, un liquide jaune et épais. Permettant de faire face au développement rapide du nouveau né, le colostrum lui protège aussi des risques infectieux.

Allaitement au biberon

Vous pouvez choisir l’allaitement au biberon avec des laits infantiles si vous ne souhaitez pas allaiter votre bébé au sein. Il s’agit de lait de vache dont les sucres, les protéines et les graisses ont été adaptées et leurs compositions sont très proche du lait maternel.

Diversifiez l’alimentation du bébé

Il est quelques fois difficile de préparer l’alimentation du bébé ! Il est plutôt difficile d’avoir un menu à la fois bon et qui répond à ses attentes nutritionnelles. L’alimentation du bébé est souvent la même. Toutefois, il est essentiel de varier sa nutrition.
Voilà une nouvelle étape capitale pour vous et votre petit, la diversification alimentaire.

La diversification de l’alimentation du bébé ne débute pas avant 4 mois. Il consiste à donner d’autres nourritures que le lait maternel ou infantile à votre bébé.
Afin de réussir la diversification des aliments, vous pouvez proposer un nouveau fruit ou un légume et présentez ce même légume ou fruit au moins deux jours de suite tout en vous montrant patient.

Problèmes nutritionnels ?

Afin de prévenir les risques d’allergies alimentaires du bébé, l’allaitement maternel est conseillé jusqu’au moins 6 mois. Evitez quelques aliments, tels que les fruits à coque, l’arachide et les crustacés. En cas d’allergie, consultez votre pédiatre.

A savoir

En ce qui concerne la consultation chez le pédiatre ainsi que les médicaments prescrits, l’Assurance maladie couvre une toute petite partie. Pour une prise en charge adéquate du ticket modérateur, adhérez à une mutuelle.