Choix des œufs

Les œufs regorgent de protéines et de lipides.  Renfermant des vitamines B2 et B12, et du sélénium, le jaune d’œuf diminue les risques de cancers et freine le processus du vieillissement de la peau.  Quant au blanc d’œuf, il contient de l’eau et diverses protéines, notamment l’ovalbumine.  Pour pouvoir choisir de bons œufs, il importe de faire le point sur la composition de l’œuf, qui détermine  la qualité de la nourriture de la poule pondeuse.

œufs

Comparativement à la poule de batterie, la poule élevée en plein air pond des œufs dont la nutrition est de meilleure qualité.  Se déplaçant un peu partout à l’extérieur, elle se nourrit de végétaux et d’insectes, soit des aliments contenant une excellente source en oméga 3.

À l’opposé, la nourriture de la poule élevée en batterie est essentiellement à base de tourteaux, notamment des résidus de colza, de soja et de tournesol, de maïs et de farine. Les œufs pondus contiennent un apport supérieur en oméga 6 et oméga 3, soit des acides gras polyinsaturés, moins favorables à la santé.

Favoriser l’oméga 3 à l’oméga 6

L’alimentation occidentale renferme un trop riche apport en oméga 6, proportionnellement à sa teneur en oméga 3.  Par conséquent, ceci augmente les risques de dépression, de maladies cardiovasculaires, de diabète et privilégie la propagation des cellules cancéreuses.  Pour cette raison, il est conseillé de favoriser des aliments qui contiennent un apport supérieur en oméga 3, soit les œufs en plein air, que ceux trop riches en oméga 6.