Pomme de terre

Histoire de patate

Très cultivée, la pomme de terre naît avec diverses variétés, formes et couleurs : sphériques, ovales, longs, rognon ou aplatis, en jaune, rouges, noirs, rose ou violets. La pomme de terre aussi appelée la patate est un petit tubercule. Ce petit tubercule touche tellement notre alimentation qu’il mérite un oscar. La pomme de terre est connue pour ses bienfaits rassasiants. En effet, la pomme de terre parvient à caler les appétits avec une portion de 200 g seulement, et on parle des appétits les plus féroces.

Pourquoi manger la pomme de terre ?

Purée, frites, bouillie, la pomme de terre reste très appréciée dans les cuisines de maman, d’ailleurs nous en consommons plus de 22 kg et les enfants en consomment près de 19 kg, ah les patates… Mis à part son prix pas cher et sa facilité de cuisson, la pomme de terre possède également de nombreux atouts nutritionnels. D’ailleurs nous en mangeons car elle est digérée facilement et donne de la consistance aux potages.

Et surtout, la pomme de terre donne une grande quantité de valeur nutritive, particulièrement quand on la consomme avec la pelure, qui du coup se transforme en excellente source de fibres alimentaires.

Qualités de la pomme de terre

Les patates aussi ont des grandes qualités nutritionnelles ; une pomme de terre est faite majoritairement de glucides complexes, les mêmes qu’on trouve dans le pain complet, les pates ou le riz. Contenant environ 80 % d’eau, 2 à 2,5 % de protéines, 16 à 20 % d’amidon « glucide complexe », 0,15 % de lipides, 1 à 1,8 % de fibres, la pomme de terre renferme également des vitamines, telles que la vitamine C qui permet au corps de favoriser l’absorption du fer, voilà un atout que les autres féculents n’ont pas.

Santé et pomme de terre

La pomme de terre renferme de sels minéraux et aussi de la vitamine B1 indispensable dans la transformation des glucides. En consommant la bonne quantité de pomme de terre, vous favorisez la prévention de quelques maladies intestinales, puisqu’elle contient une grande quantité de fibre. Si vous souffrez d’obésité, il est préférable de prendre conseil chez un professionnel de santé pour la quantité de votre consommation. De plus, la visite est prise en charge par le régime obligatoire et l’assurance santé rembourse le ticket modérateur et les dépassement honoraires s’il y a lieu.