13 fruits et leurs vertus thérapeutiques

Beaucoup d’entre nous mangent des fruits tous les jours, aussi parce que nous savons qu’ils sont bons pour nous, mais nous ne distinguons pas les bienfaits de chaque fruit. Les voici, un par un.

Rafraîchissant, électrique, suave, beau, stimulant, coloré, nourrissant, purifiant, astringent, laxatif, diurétique, énergisant, lumineux, fortifiant, buvable, alimentaire, compact, transportable, parfumé, aqueux, riche et parfait. Les fruits apportent dynamisme, nettoyage intestinal et une gamme complète de nutriments, le tout en un seul aliment.

Il redonne vie aux organes malades et débilités, en brisant l’inertie de la culture moderne basée sur la consommation d’aliments fortement acidifiants comme la viande, le poisson, les produits laitiers, le café, les boissons alcoolisées et les aliments cuits en général, pour ne citer que quelques-uns des aliments responsables de l’acidification excessive et permanente du sang et des tissus. L’équilibre alcalin du corps est rétabli et maintenu par la consommation continue de fruits et de légumes. Le corps humain lutte toujours pour maintenir l’alcalinité, qui est synonyme de santé et de vie, contrairement à l’acidité interne qui entraîne l’infirmité et la mort.

Une dépense d’énergie inutile et évitable

Le corps, dans son effort prioritaire de survie, pour combattre et rééquilibrer l’alcanilité dans ses organes et son sang, met en jeu toutes ses meilleures énergies pour sauvegarder ses fonctions vitales (avec un gaspillage élevé et inutile d’énergies). À ce stade, la question doit être posée : quel serait l’état d’un corps qui ne serait plus obligé de gaspiller de l’énergie pour normaliser son alcanilité ? La réponse est aussi évidente que déconcertante dans sa simplicité : cette économie de l’énergie du corps se traduirait par la santé, la guérison, les réserves d’énergie et l’expression d’une vitalité nouvelle.

Le pouvoir de guérison des fruits

Le pouvoir alcalinisant des fruits est donc la stratégie la plus significative dans le traitement thérapeutique pour rétablir la santé de manière naturelle en exploitant les capacités innées d’auto-guérissons de notre propre corps. Il n’y a pas d’astuces, pas de produits chimiques, pas de médicaments et pas d’intérêts commerciaux de l’industrie pharmaceutique. Il n’y a que notre système immunitaire assisté par l’aliment le plus pur et le plus adapté à notre organisme : le fruit. Hippocrate a dit à juste titre : “que la nourriture soit ton médicament et que le médicament soit ta nourriture”.

Fructothérapie

En plus d’être un aliment complet pour notre corps, les fruits ont d’immenses capacités thérapeutiques. Avec les connaissances biologiques que nous avons aujourd’hui sur les différents nutriments qu’il contient, nous pouvons à juste titre l’utiliser comme fruit thérapeutique.

13 exemples thérapeutiques avec 13 fruits

La pomme

La pomme est un médicament naturel utile pour de nombreux problèmes. Il combat le manque d’appétit, la fatigue et la nervosité, facilite la digestion, protège les muqueuses de la bouche et de l’intestin et renforce les cheveux et les ongles. Remède naturel contre la diarrhée et la constipation.

La banane

La banane contient beaucoup de sucre et est extrêmement nutritive. Elle est particulièrement indiquée comme en-cas et comme source d’énergie. Grâce à son action, il régularise les intestins, évitant la constipation chronique et les constipations ultérieures, sans utiliser de laxatifs chimiques dangereux.

Le melon

Le melon est désaltérant grâce à sa forte teneur en eau. C’est pourquoi il aide à prévenir la déshydratation. Il est légèrement laxatif, rafraîchissant, diurétique, dépuratif, dés-inflammatoire, fluidifiant sanguin, et aide ceux qui souffrent d’anémie étant riche en fer.

Le raisin

Le raisin contient des substances désaltérantes, purifiantes, antioxydantes et des nutriments qui donnent de la vitalité à notre organisme. Il ne convient pas aux diabétiques en raison de sa forte teneur en sucre (fructose et glucose). Il est en revanche très utile pour favoriser la diurèse et régulariser l’activité intestinale.

L’ananas

L’ananas possède de nombreuses propriétés thérapeutiques : c’est un bon antioxydant qui renforce le système immunitaire, améliore l’oxygénation du sang, aide à équilibrer la présence de liquides dans l’organisme et constitue une aide efficace pour le système cardiovasculaire. Il a également des propriétés digestives, anti-inflammatoires et aide à perdre des fluides.

Pastèque

La pastèque contient des quantités importantes d’antioxydants. Riche en eau et en fructose, il regorge de vitamine A, de vitamine C et de potassium. Précisément en raison de sa composition, la pastèque est un fruit très peu calorique, adapté à la saison estivale pour sa capacité à désaltérer. Idéal pour la diurèse.

Les prunes

Les prunes ont des propriétés rafraîchissantes, diurétiques et laxatives, capables de stimuler la sécrétion de bile par le foie et de réguler l’activité intestinale. En outre, la prune a une action antivirale et antibactérienne et contient de précieuses substances antioxydantes qui agissent contre les radicaux libres et contrent ainsi les effets du vieillissement.

La fraise

La fraise possède de nombreuses vertus pour la santé : elle a un pouvoir antioxydant très élevé, supérieur à celui de tout autre aliment, et elle est riche en vitamine C. Ces caractéristiques justifient pourquoi la fraise est considérée comme l’un des aliments qui permettent de rester jeune. Il est également riche en calcium, en fer et en magnésium et est hautement thérapeutique contre les rhumatismes et les rhumes. Il est également particulièrement indiqué pour lutter contre le cholestérol.

Amandes

Contient : 21 albumines, 53 graisses, 17 hydrates de carbone et 3 minéraux. Ils doivent être mastiqués avec soin afin qu’ils libèrent tout leur pouvoir nutritif. Ils sont l’un des aliments les plus puissants de la nature, ils génèrent beaucoup de calories en raison de la grande quantité de graisses qu’ils contiennent, et ils fournissent une grande énergie musculaire en raison de leur richesse en hydrates de carbone. Ils apportent une abondance de sels parmi lesquels domine le phosphore, très utile pour soutenir le cerveau et le système nerveux. La protéine de l’amande est l’une des plus complètes, car elle contient la plupart des acides aminés nécessaires à la vie.

Les noisettes

Les noisettes contiennent 17 % d’albumine, 60 graisses, 15 hydrates de carbone, des sels minéraux (potassium, phosphore et calcium) et des vitamines B1, B2 et C. Ils doivent être bien mâchés pour faciliter la digestion. Ils doivent être très bien mâchés pour faciliter leur digestion. C’est un aliment formidable pour la formation des tissus (grâce à son albumine), pour la force qu’il procure (grâce à ses sucres), générateur de calories (grâce à ses graisses) et minéralisant (grâce à ses sels), c’est-à-dire un aliment complet, un véritable trésor alimentaire.

Citrons

Ils sont abondants en sels minéraux, notamment en calcium, phosphore, magnésium et potassium et contiennent des vitamines A, B1, B2 et C. Ils peuvent être cueillis toute l’année. Ce sont des fruits médicinaux par excellence, désinfectants, antiseptiques et bactéricides, qui doivent leurs propriétés notamment à l’acide citrique qu’ils contiennent. Il élimine l’acide urique de l’organisme, c’est pourquoi il est indiqué dans les rhumatismes, la goutte et l’artériosclérose. Il combat la diarrhée, la constipation, alcalinise le sang et réduit l’acidité de l’estomac. Il ne faut pas abuser du citron, surtout chez les personnes arthritiques.

Avec les amandes et les noisettes, les noix occupent l’une des premières places du règne végétal en termes de pouvoir alimentaire. Ils contiennent 15 albumines, 57 graisses, 20 hydrates de carbone, 1,7 sels minéraux. Ils contiennent également des vitamines B1, B2 et C. Les noix doivent également être bien mâchées. Son albumine remplace avantageusement celle des œufs et du lait de vache, car elle ne s’altère pas facilement. Un végétalien peut manger jusqu’à 25 grammes par jour, mais lorsque d’autres fruits similaires sont consommés le même jour, la quantité doit être ajustée à un maximum de 25 grammes au total.

Pamplemousse

Il a les mêmes propriétés que les oranges et les citrons, avec un goût amer. Consommé à jeun, il est un grand dépuratif et laxatif. Elle contient jusqu’à 5 fois plus de vitamine C que les tomates, les oranges et les citrons, mais pour en tirer le meilleur parti, elle doit être bien mûre. Elle contient également des vitamines B1 et B2.

Les olives

Les olives contiennent : 0,7 albumine, 8,5 hydrates de carbone, 14 graisses et 0,4 sels minéraux (potassium, calcium et sodium). Ils sont, comme vous pouvez le constater, un excellent aliment producteur de force et de calories, très recommandé en hiver. Ils aident à la dissolution des dépôts calcaires qui peuvent être présents dans les tissus de l’organisme et qui sont des signes de vieillissement. Ils stimulent les sucs gastriques et sont faciles à digérer lorsqu’ils sont mastiqués correctement. Les olives noires contiennent également des vitamines A et C.