5 conseils pour maitriser votre taux de cholestérol

taux de cholestérol

Vous n’ignorez sans doute pas qu’un taux élevé de “mauvais” cholestérol peut engendrer de graves problèmes pour votre santé. On sait en revanche moins qu’il est aussi la conséquence d’un mode de vie peu sain. Logiquement, il est tout à fait possible de réguler ce taux en adoptant quelques gestes de bon sens. Prenez le temps de découvrir les informations contenues dans le texte ci-dessous si vous souhaitez en savoir davantage !

1. Privilégiez les acides gras insaturés

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée et saine, la part des graisses ne devrait jamais représenter plus de 30 % des calories absorbées. Elles ont en effet un impact direct sur le cholestérol. Parmi celles qui convient de fuir, on retrouve notamment les acides gras saturés. Vous les trouvez par exemple dans le beurre, les viennoiseries et pâtisseries, une grande partie des produits alimentaires industriels (ce qui explique pourquoi votre médecin traitant vous conseille de privilégier les aliments naturels) ou encore dans la viande et le lait.

Pour faire baisser rapidement et durablement votre taux de cholestérol, il vous faudra donc modifier certaines mauvaises habitudes alimentaires et rechercher en priorité les acides gras insaturés sans pour autant négliger les indispensables protéines, vitamines, antioxydants et tous les autres nutriments essentiels à la création d’énergie lors de la digestion. Pour les trouver, il vous faudra alors consommer des huiles végétales (tournesol, maïs, colza, olive, arachide), des fruits secs, certains poissons de mer ou encore de la margarine.

2. Mangez davantage de fruits et de légumes

Vous avez déjà très certainement vu ou entendu ces spots publicitaires recommandant de consommer au moins cinq légumes et fruits par jour. C’est un réflexe que chacun devrait adopter afin de mieux se sentir. Vous apprendrez également que c’est encore plus vrai pour une personne avec un taux de cholestérol trop élevé. La plupart des spécialistes s’accordent à penser qu’il est indispensable de consommer au minimum une portion de légumes verts, une portion de crudités ainsi que deux fruits frais quotidiennement.

Pour optimiser les effets de ce régime alimentaire et faire diminuer rapidement votre taux de cholestérol, efforcez-vous de ne manger que des légumes et des fruits frais. Si vous n’en avez pas la possibilité, vous pouvez aussi vous tourner vers les conserves. Évitez en revanche les produits surgelés, peu intéressants sur le plan de la qualité nutritionnelle.

3. Soignez votre hygiène de vie

Vous n’ignorez plus désormais le lien direct entre l’hygiène de vie et les variations du taux de cholestérol. Il semble donc logique que l’arrêt de la consommation de tabac ou d’alcool va aussi avoir un impact direct sur ce paramètre. Pour vous aider à vous sevrer de ces substances, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin traitant qui vous orientera ensuite vers un addictologue. N’ayez pas de honte à vous faire aider et n’oubliez jamais que vous agissez pour la préservation de votre santé sur le long terme !

4. Faites régulièrement de l’activité physique

Pratiquer de manière régulière une activité physique s’inscrit dans le cadre d’un mode de vie plus sain. Il est ainsi recommandé par tous les spécialistes d’effectuer au minimum une demi-heure de sport par jour. Bien sûr, rien ne vous interdit d’aller au-delà de cette limite ! Mais comment faire si jamais vous travaillez ou si vous ne trouvez pas de salle à proximité ? Toutes les occasions sont bonnes pour faire de l’exercice ! Préférez l’escalier à l’ascenseur, n’hésitez pas à descendre deux ou trois arrêts avant votre station habituelle de transport en commun pour faire un peu de marche rapide. N’oubliez pas non plus que le surpoids est identifié depuis longtemps comme un facteur aggravant le taux de cholestérol. Il vous faudra donc le surveiller régulièrement !

5. Consultez régulièrement votre médecin

Lorsque l’on est concerné par un taux de cholestérol trop élevé, il est primordial d’instaurer une relation de confiance avec le personnel médical et plus particulièrement avec son médecin traitant. Efforcez-vous de le consulter régulièrement (au moins une fois tous les deux mois) afin de suivre l’évolution de la maladie. Le professionnel de santé pourra de plus vous distiller de précieux conseils pour mieux contrôler le cholestérol. Il effectuera également un suivi minutieux de votre tension artérielle. Il faut en effet savoir que ce paramètre impacte directement le bon fonctionnement cardiaque. En cas de tension trop élevée, des lésions risquent de se former, entraînant alors une insuffisance cardiaque voire un infarctus dans le pire des cas.