Connaître la valeur énergétique des aliments grâce à l’étiquette

Si vous voulez vraiment savoir si tout ce que vous mangez  est bon pour votre corps, vous devez connaître la valeur énergétique aliments et être capable de lire et de comprendre les informations nutritionnelles et techniques contenues sur les étiquettes des aliments. En plus de connaître la signification des valeur énergétique aliments quotidiennes ou des portions, vous devez connaître la signification de chaque élément du tableau, comme le sodium et les graisses saturées, par exemple.

Comment savoir la valeur énergétique aliments ?

Si vous êtes une femme qui se soucie de ce que vous consommez et de ce que vous servez à votre famille, vous ne pouvez pas vous empêcher de vérifier l’étiquette des aliments. Mais il ne sert à rien de se contenter de regarder. Découvrez la signification de chacun des éléments figurant au dos de votre paquet de nourriture et commencez à manger des aliments plus sains.

Valeur énergétique : La valeur énergétique est l’énergie produite par le corps humain par le biais des glucides, des protéines et des graisses totales. Cette valeur est exprimée sous forme de kilocalories et de kilojoules, respectivement par les acronymes KCAL et KJ. Les deux formes sont acceptées pour mesurer la valeur énergétique.

20 recettes crémeuses pour se régaler toute l’année

Selon l’Agence nationale de surveillance de la santé 

Glucides : ils sont responsables de la fourniture d’énergie aux cellules du corps, principalement le cerveau. En général, les glucides se trouvent plus facilement dans les pâtes, le riz, le sucre, le miel, le pain, les farines et les tubercules (pommes de terre et manioc).

Les protéines : elles sont des composants importants de l’alimentation. Les protéines sont nécessaires à l’entretien des organes, des tissus et des cellules. La viande, les œufs, le lait et les produits laitiers, les haricots, le soja et les pois sont des sources naturelles de protéines.

Total des graisses : Principales sources d’énergie du corps, les graisses aident à l’absorption des vitamines A, D, E et K. Elles sont appelées “graisses totales” car elles représentent le total de tous les types de graisses (d’origine animale ou végétale) présentes dans les aliments.

15 aliments aphrodisiaques qui vous feront escalader les murs

Graisses saturées : en général, les graisses saturées sont un type présent dans les aliments d’origine animale, tels que la viande, le fromage, le lait entier, le beurre, le fromage blanc et le yaourt.

Lorsque l’on observe les graisses saturées totales, il faut faire attention au fait que, lorsqu’elles sont consommées en grande quantité, ces graisses peuvent augmenter le risque de développer des maladies cardiaques.

Graisses trans ou acides gras trans : Ces graisses se trouvent principalement dans les aliments industrialisés, par exemple les margarines, les biscuits, les glaces, les snacks prêts à l’emploi, qui ont comme matière première des graisses végétales hydrogénées.

Le corps humain n’a pas besoin de graisses trans. Par conséquent, la consommation devrait être réduite car elle peut augmenter le risque de développer une maladie cardiaque. Selon l’ANVISA, il ne faut pas consommer plus de 2 grammes de gras trans par jour.

Sarrasin : connaître les bienfaits et voir comment l’utiliser dans les recettes

Fibres alimentaires : ce nutriment se trouve dans les aliments d’origine végétale, principalement les fruits, les légumes, les haricots et les aliments complets. Les fibres aident au fonctionnement de l’intestin.

Sodium : Le sodium peut augmenter la pression sanguine lorsqu’il est consommé en excès. Il est présent dans le sel de cuisine et les aliments industrialisés.