Perdre du poids : les éléments à considérer avant de dormir

Dans de nombreux pays du monde, en France également, le taux d’obésité et de surpoids de la population ne cesse d’augmenter. Se présentant comme un danger pour la santé des femmes, mais aussi des hommes de tout âge, ce trouble a déjà fait l’objet de nombreuses recherches visant à déterminer ses causes réelles. Si des facteurs comme la suralimentation et le défaut d’activités sportives ont déjà prouvé leur grande contribution à ces problèmes de poids, une étude récente a permis de mettre en exergue les effets de l’éclairage nocturne sur les risques d’obésité. Si vous n’arrivez donc pas à perdre de poids, vous devez vérifier s’il y a une source de lumière artificielle près de vous la nuit.

Quelles sont les causes de l’obésité ?

Selon une étude réalisée quelques années déjà, près de 1/3 de la population mondiale est aujourd’hui en surpoids ou même obèse. Le phénomène touche aujourd’hui aussi bien les femmes que les hommes, quel que soit leur âge. La proportion de personnes obèses a d’ailleurs augmenté rapidement au cours des 25 dernières années et de plus en plus d’enfants sont concernés. Tout le monde sait maintenant que le surpoids est favorisé par la suralimentation, les habitudes de consommation malsaines et le manque d’activités physiques.

En parallèle, il existe également des facteurs psychologiques tels que la dépression, les effets secondaires des médicaments (par exemple les psychotropes) et les troubles métaboliques. Une carence en vitamine D se présente aussi comme l’une des causes engendrant l’obésité.

Récemment, les chercheurs de l’Institut national des sciences de la santé environnementale de Caroline du Nord ont trouvé un autre facteur pouvant engendrer des problèmes de surpoids à savoir la lumière artificielle.

Quel lien entre l’exposition à la lumière artificielle nocturne et les troubles du poids ?

Les effets de la lumière sur le quotidien sont incontournables. En effet, sans lumière, la vie sur terre ne serait pas possible. Mais il faut aussi de l’obscurité pour bien dormir, avoir une bonne santé et rassembler de nouvelles forces pour le lendemain. Plusieurs études ont déjà montré que les effets de la lumière nocturne sont malsains et peuvent entraîner des troubles du sommeil, un affaiblissement du système immunitaire, une dépression et même un cancer.

Ainsi, des chercheurs ont étudié environ 44 000 femmes âgées de 35 à 74 ans sur une période de cinq ans quant à leur exposition à la lumière artificielle pendant la nuit et le sommeil. Au début de l’étude, chaque personne interrogée a donné des détails sur son exposition nocturne à la lumière et son mode de vie.

La télévision dans la chambre favorise l’obésité

L’exposition des femmes ayant participé à l’étude ont été réparties en 4 catégories : pas de lumière, petite veilleuse dans la chambre, lumière à l’extérieur de la chambre et lumière ou télévision dans la chambre. Les résultats de la recherche ont démontré que les femmes exposées à la lumière artificielle la nuit sont plus susceptibles de prendre du poids (ou sont déjà en surpoids) que celles exposées à l’obscurité dans la chambre à coucher.

Plus les sujets sont exposés à la lumière dans leur environnement de sommeil, plus leur IMC moyen et leur rapport taille/hanche sont élevés. Le risque de surcharge de poids ou d’obésité est de 22 à 33 %, notamment plus élevé en raison de la présence de l’éclairage artificiel. En outre, les femmes dorment et se déplacent moins sous la lumière artificielle, ce qui a pour effet de contribuer au surpoids.

Selon les études, dormir avec la lumière est une mauvaise habitude généralement difficile à perdre. Les autres membres de la famille s’endorment souvent plus tard et laissent la lumière allumée lorsqu’ils lisent au lit, manipulent leur ordinateur portable ou regardent la télévision. De plus en plus de personnes vivent également dans de grandes villes et des appartements chambre sur peuplés, mais cela peut rendre le contrôle de la quantité de lumière entrant dans votre durant la nuit encore plus difficile. Si vous essayez donc de perdre du poids ou de prévenir l’obésité, assurez-vous de pouvoir dormir dans le noir.

Quels sont les bons gestes de prévention ?

Tout d’abord, bannissez la télévision dans votre chambre et surtout celles des enfants. Si vous êtes exposé à l’éclairage public, assurez-vous que les rideaux sont bien fermés ou fermez les volets. La lumière bleue de la nuit augmente également le risque de cancer. Mieux vaut l’éviter en dormant.

Vous souhaitez adopter une alimentation plus équilibrée et connaître les ingrédients contenus dans vos produits de consommation quotidiens ? Vous voulez en savoir davantage sur comment les nutriments et les substances vitales affectent le corps et la régulation du poids ? Pensez à approcher un nutritionniste. De plus en plus sollicité, ce professionnel peut vous prodiguer des conseils en prévention de l’obésité ou des astuces pour bien choisir les aliments à privilégier.

Pour un mode de vie saine pour vous-même, votre famille et vos semblables, il convient de contacter un spécialiste proposant une approche holistique lors de la consultation. Cet aspect est nécessaire pour une santé durable et pour éloigner les maladies (comme le diabète) ou les risques de surpoids. Si aucun traitement à prendre en guise de prévention n’est encore disponible, un mode de vie plus sain et plus équilibré contribue certainement à limiter les problèmes de santé et les risques d’obésité.