Se débarrasser des métaux lourds en mangeant des algues !

Même en cas d’intoxication par des métaux lourds, il est possible d’utiliser des remèdes naturels pour une action détoxifiante.

Les métaux lourds, en particulier le cadmium, le mercure et le plomb, sont les plus toxiques pour l’homme.

Ces éléments s’accumulent dans l’organisme sans pouvoir être éliminés, entraînant des effets nocifs à court et à long terme, différents selon le métal.

Ils peuvent causer des dommages aux reins, au système nerveux et au système immunitaire et, dans certains cas, avoir des effets cancérigènes.

Les symptômes les plus classiques de l’intoxication par les métaux lourds sont l’irritabilité et l’instabilité de l’humeur, la dépression, les maux de tête, les tremblements, les pertes de mémoire, la baisse de l’acuité visuelle.

Parmi les intoxications par les métaux lourds, il convient d’accorder une attention particulière au mercure, qui est introduit par l’alimentation, et surtout est libéré pendant de nombreuses années par les amalgames dentaires.

Le mercure provoque des troubles hormonaux, immunitaires et nerveux.

Les effets négatifs sont très prononcés au niveau du foie et de l’intestin car ce métal détruit la flore bactérienne, favorisant la croissance et la prolifération d’organismes pathogènes.

Au niveau de la peau, l'”empoisonnement” peut se manifester par des dermatites, de l’eczéma, de l’urticaire, des réactions érythémateuses localisées au visage, au cou, aux membres et à la poitrine.

Les métaux lourds sont présents dans les ustensiles de cuisine (aluminium, acier avec nickel), les aliments, les cosmétiques et même dans certains médicaments.

Procédure d’élimination

La procédure pour éliminer les métaux lourds est appelée chélation.

Lorsqu’on prend un agent chélateur, il se lie aux métaux dans l’organisme, ce qui facilite leur excrétion naturelle.

Ces agents chélateurs sont des produits chimiques, qui doivent être utilisés sous une stricte surveillance médicale et qui ont de nombreux effets secondaires.

Cependant, il existe des remèdes naturels qui agissent comme des agents chélateurs, comme la coriandre.

“Cette herbe de cuisine (ndlr – coriandre) est capable de mobiliser le mercure, le cadmium, le plomb et l’aluminium aussi bien dans les os que dans le système nerveux central.

C’est probablement le seul agent efficace pour mobiliser le mercure stocké dans l’espace intracellulaire (fixé aux mitochondries, à la tubuline, aux liposomes, etc.) et dans le noyau de la cellule (en inversant les dommages causés à l’ADN par le mercure).

Des études ont toutefois souligné que si la coriandre “déplace” les métaux dans l’organisme, la plupart peuvent être réabsorbés par le corps.

En mobilisant les toxines, la coriandre peut faire en sorte que certaines d’entre elles envahissent le tissu conjonctif (où se trouvent les nerfs).

Ce processus est appelé réintoxication, et peut être facilement évité en administrant simultanément un agent d’absorption intestinale des toxines.

À cet égard, la chlorelle, un organisme algal, constitue un choix optimal.

La chlorelle incite la vésicule biliaire à déverser la bile, contenant les neurotoxines excrétées, dans l’intestin grêle.

La libération de la bile – un phénomène qui se produit naturellement après les repas, est rendue beaucoup plus efficace par la coriandre.

Cependant, si le second agent – comme la chlorelle, n’est pas pris, la plupart des neurotoxines finissent par être réabsorbées sur leur chemin vers l’intestin grêle par les terminaisons nerveuses du système nerveux entérique.

Propriétés de la corialndole (persil chinois)

La coriandre est probablement l’agent le plus efficace pour éliminer le mercure présent dans l’espace intracellulaire et dans le noyau des cellules (en inversant les dommages causés par le mercure à l’ADN).

Propriétés de l’algue Chlorella

Agit sur le système métabolique et, par conséquent, sur les problèmes cardiovasculaires et diabétiques, notamment l’hyperglycémie, mais aussi l’hypertension artérielle, le cholestérol et l’obésité.

Amélioration du système vasculaire avec une réduction de l’hypertension allant jusqu’à 50 %.

Agit sur les varices et la cicatrisation des tissus (peau, ulcères et hémorroïdes)

Il favorise les fonctions purificatrices de tout l’organisme, absorbe de grandes quantités de toxines dans l’intestin, restaure la flore bactérienne et élimine les résidus toxiques (insecticides, engrais chimiques et métaux lourds) du foie et des tissus.

Excellent pour résoudre les problèmes respiratoires tels que la sinusite et la rhinite.

Aide au développement des “bonnes bactéries” en améliorant la digestion (colites, ulcères et fibromyalgie)

Aide à normaliser l’équilibre acido-alcalin

Permet une meilleure absorption du calcium (ménopause) et réduit les odeurs corporelles

Riche en vitamine K1 et en fer (indiqué notamment dans l’anémie et dans la régulation du cycle menstruel)

Combat la douleur due à l’inflammation

Énergisant

L’algue Chlorelle est une algue unicellulaire riche en chlorophylle qui pousse dans les rivières asiatiques.

Elle contient 38 fois plus de protéines que le soja et 55 fois plus que le riz, et fournit 9 acides aminés essentiels et de multiples vitamines et minéraux (vitamine A, tout le groupe B et E).

Quant à la manière de le prendre, vous trouverez ci-dessous un schéma indicatif et général, mais au cas où vous voudriez suivre la procédure indiquée, il est recommandé de consulter votre médecin.

La chlorelle et la coriandre peuvent être prises sous forme de teinture mère.

Pour une désintoxication intense des métaux lourds toxiques et des polluants chimiques, envisagez un cycle d’au moins deux mois avec des teintures mères de chlorelle et de coriandre :

Semaine 1 coulation

Prenez 40 gouttes de chlorelle 30 minutes avant le petit-déjeuner.

Juste avant de commencer à manger, prenez 40 gouttes de coriandre.

Déjeuner

Prenez 40 gouttes de chlorella 30 minutes avant le déjeuner.

Juste avant de commencer à manger, prenez 40 gouttes de coriandre.

Diner

Prenez 40 gouttes de chlorella 30 minutes avant le dîner.

Juste avant de commencer à manger, prenez 40 gouttes de coriandre.

Semaine 2

Prenez seulement 40 gouttes de chlorella 3 fois par jour, 30 minutes avant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.

Ne prenez pas de coriandre cette semaine.

Semaine 3

Prenez seulement 40 gouttes de chlorella 3 fois par jour, 30 minutes avant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.

Ne prenez pas de coriandre cette semaine.

Semaine 4 : Comme la semaine 1

Semaine 5

Prenez seulement 40 gouttes de chlorelle 3 fois par jour, 30 minutes avant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.

Ne prenez pas de coriandre cette semaine.

Semaine 6Prenez uniquement de la chlorelle 40 gouttes 3 fois par jour 30 minutes avant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.

Ne prenez pas de coriandre cette semaine.

Semaine 7 : Comme la semaine 1

Semaine 8

Prenez seulement 40 gouttes de chlorelle 3 fois par jour, 30 minutes avant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.

Ne prenez pas de coriandre cette semaine.

Pour les sujets plus sensibles et pour ceux qui souffrent d’un petit inconfort, il est recommandé, la première fois que vous commencez ce type de traitement, de commencer le premier jour avec 20 gouttes de coriandre en trois fois (au lieu de 40) et d’augmenter progressivement jour après jour jusqu’à atteindre 40 gouttes après 3/5 jours.

Contre-indications

Chlorella : Aucune contre-indication connue pour les jeunes et les enfants. Peut interférer avec les traitements anticoagulants en raison de sa teneur en vitamine K1 et en fer.

Coriandre : Si elle est utilisée à doses excessives, elle est intoxicante et peut provoquer des troubles nerveux et une gêne rénale.

La coriandre et la chlorelle sont capables, notamment lorsqu’elles sont prises ensemble, d’affaiblir l’action du mercure, du cadmium, du plomb et de l’aluminium, tant au niveau des os que du système nerveux central.

En outre, l’ajout de magnésium, un minéral important pour le métabolisme et la synthèse des nutriments, inhibe l’absorption du fluorure dans les cellules et augmente la chélation.