PostHeaderIcon Alimentation et Alzheimer

alzheimerLa maladie d’Alzheimer ne cesse d’augmenter en France : en effet, les données indiquent que plus de 800 000 patients souffrent actuellement de ce trouble cognitif qui engendre une perte de mémoire irréversible. Selon les médecins, une bonne alimentation permet de prévenir plusieurs symptômes d’Alzheimer.

Astuces

Les experts recommandent de miser sur le DHA (acide gras d’Oméga 3) pour lutter contre la maladie d’Alzheimer. Ainsi, misez sur les poissons gras comme le thon, hareng, sardines, ou saumon. Il est aussi conseillé de favoriser l’huile d’olive et de colza, car elles contiennent une excellente dose d’acide gras poly-insaturé.

Pour bien nourrir le cerveau et prévenir le déclin cognitif, essayez également de consommer sept portions de légumes et de fruits par jour : a titre d’exemple, vous pouvez manger un fruit le matin, au déjeuner et même en fin d’après-midi.

Limitez toutefois votre consommation d’éléments gras et sucrés comme les charcuteries, le beurre, le sucre ainsi que les biscuits et pâtisseries industrielles.

PostHeaderIcon L’oeuf

oeufIssu du latin “ovum”, la présence de l’œuf dans notre alimentation date des temps anciens. Consommé autrefois par les Phéniciens sous forme d’œufs d’autruche, l’œuf de poule est celui qui est aujourd’hui, le plus présent dans nos assiettes.

Apports nutritionnels

Nutriment

Valeur nutritionnelle

Protéines Procurent tous les acides aminés essentiels dans l’organisme en quantité adéquate soit 6,3 g pour un œuf calibre gros, bouilli (à la coque ou dur) de 50g
Vitamines Vitamines A pour synthétiser les pigments visuels
Vitamines D pour la consolidation de l’ossature
Vitamines K pour la coagulation sanguine
Vitamines E pour l’antioxydation
Vitamines B12 pour la croissance et le bon fonctionnement du cerveau
Oméga-3 Idéal pour prévenir les maladies cardio-vasculaires
Iode Pour diminuer les accès de fatigue et l’hypothyroïdie. Un œuf de 100g contient 33% des apports quotidiens d’iode pour un adulte
Fer Pour la parfaite oxygénation de l’organisme. Un œuf de 100g contient 2 à 3 g de fer.

Effets de l’œuf sur le cholestérol

Contrairement aux idées reçues, la richesse nutritive de l’œuf n’aurait pas un impact considérable sur le taux de cholestérol dans le sang. Des études prouvent que le cholestérol sanguin n’augmente pas avec une consommation d’œufs chez des sujets sains. En revanche, il est conseillé aux personnes souffrant d’hypercholestérolémie, de consommer moins de 4 œufs par semaine.

PostHeaderIcon Crème dessert au chocolat : comment bien la choisir

creme chocolatÀ base de lait, sucre et crème, la crème dessert au chocolat contient 4% de protéines, 125 mg de calcium et 150 kcal pour 100 g.  Elle est à la fois onctueuse, crémeuse et chocolatée.

Selon le lait utilisé dans la préparation de la crème dessert au chocolat, notamment lait entier, lait écrémé ou lait demi écrémé, et la proportion de crème, l’apport en lipides n’est pas le même pour toutes les crèmes dessert au chocolat que vous retrouvez sur le marché.  Celui-ci peut être de 3,5% ou 15%.  Si vous êtes un consommateur régulier de ce dessert, prenez le temps de bien lire l’étiquette avant de faire votre achat.  Quant à l’apport en glucides, il est de 20% en moyenne, ce qui lui donne son goût sucré.

Lait utilisé pour la fabrication

La crème dessert au chocolat fabriquée à partir du lait de vache renferme de la vitamine A et D, du calcium, du phosphore et du lactose.  Pour ce qui est de celle fabriquée à partir du soja, elle renferme une forte teneur d’acides gras insaturés.

Il vous est recommandé de choisir les produits dont la liste d’ingrédients est courte et qui contiennent le moins d’additifs.  Favorisez la crème de dessert au chocolat qui contient un taux élevé de lait, soit plus de 70%, et qui est composée d’un minimum de crème.

PostHeaderIcon Récupérer après un repas de fête

recupererComme les repas de fêtes sont généralement très riches en alcool, en calories et en graisses, plusieurs personnes souffrent de séquelles douloureuses comme les gueules de bois, voire la crise de foie.

Astuces

Ainsi, pour limiter les conséquences fâcheuses, vous pouvez adopter les techniques suivantes :

  • Boire beaucoup d’eau : l’eau vous aide à lutter contre l’excès d’alcool et permet d’éliminer les toxines. Il est conseillé de prendre un grand verre d’eau plate, à jeun le matin. Le lendemain des fêtes, essayez également de boire au moins huit verres d’eau pendant la journée.
  • Le lait froid : un verre de lait froid (écrémé) permet de lutter contre la crise de froid et soulage l’organisme surchargé et les lourdeurs.
  • Le thé vert et les tisanes : pour améliorer la digestion, vous pouvez miser sur des tisanes à base de camomille, gingembre, mélisse, menthe, romarin ou fenouil. Il faut aussi boire du thé vert pour calmer les douleurs gastriques et digestives.